Les chiffres de l’immobilier en 2021

Le marché de l’immobilier a connu plusieurs changements depuis la crise sanitaire. Évolution des prix, fluctuation du volume des ventes, typologies des biens recherchés… Dans cet article, nous allons établir un bilan des informations et chiffres à connaître sur l’immobilier en France en 2021

Sommaire 

1 – Les prix de l’immobilier neuf

2 – Les prix de l’immobilier ancien

3 – Le nombre de ventes immobilières

4 – La nouvelle typologie de bien 

5 – La pénurie de biens

6 – Les villes les plus chères de France

7 – Les avis des acheteurs et vendeurs sur la hausse des prix

1 – Les prix de l’immobilier neuf en 2021

Le baromètre du laboratoire de l’immobilier estime le prix moyen d’un appartement neuf à 4900€/m². Ce chiffre est calculé en prenant en compte les communes françaises de plus de 45 000 habitants. Cela représente une hausse de 2% par rapport à l’année précédente. Si cette évolution peut sembler faible, il est important de rappeler qu’il ne s’agit que d’une moyenne. Certaines villes françaises ont en effet connu de fortes hausses de prix. C’est notamment ce que nous allons voir plus bas dans cet article.

2 – Les prix de l’immobilier ancien en 2021

La hausse manifeste des prix de l’immobilier concerne aussi bien le neuf que l’ancien. Selon le baromètre LPI-SeLoger, le coût moyen d’un bien dans l’ancien s’élève à 3673€/m² en 2021. Le même baromètre affichait un prix moyen de 3553€/m² au cours de l’année précédente. Cela représente une augmentation de près de 3,38% en un an. De 2019 à 2020, les prix dans l’ancien avaient connu une évolution positive de 6,5%. Cela nous montre que les prix, bien que plus lentement, augmentent toujours. 

3 – Le nombre de ventes immobilières

Le baromètre LPI-SeLoger enregistre une augmentation de 67,5% des ventes immobilières en mai 2021.  Bien que ce chiffre semble conséquent, il s’avère être inférieur de 15% par rapport au mois de mai 2019. Concrètement, le marché immobilier est toujours tendu à cause de la diminution de l’offre et de la hausse des prix dans une grande partie de l’hexagone. 

4 – La nouvelle typologie de bien la plus recherchée 

Les confinements ont été particulièrement éprouvants pour les citadins des grandes villes. C’est la raison pour laquelle nombreux d’entre eux se sont dirigés vers les périphéries et les campagnes. L’année 2021 n’est pas encore terminée, mais on constate déjà une augmentation de 6,6% de ventes immobilières en campagne. Les prix ont quant à eux augmenté de 6% en moyenne. En plus de la localisation, la taille des biens les plus recherchés a également évolué. Les futurs acquéreurs recherchent désormais des surfaces plus grandes avec un bureau adapté au télétravail ainsi qu’un espace extérieur.

5 – La pénurie de biens immobiliers

La demande est largement supérieure à l’offre dans de nombreuses villes françaises. Le marché immobilier connaît donc une pénurie de biens qui provoque la montée des prix et l’inquiétude des porteurs de projets. On estime que le déséquilibre entre l’offre et la demande s’élève à 10 acheteurs potentiels pour un seul bien immobilier en 2021. Selon une étude de SeLoger, 27% des vendeurs interrogés redoutent une aggravation de cette pénurie de biens. Les acheteurs, quant à eux, sont environ 34% à appréhender une offre de plus en plus réduite. 

6 – Les villes les plus chères de France

Comme nous l’avons vu tout au long de cet article, les prix de l’immobilier se sont envolés en 2020 et en 2021. La plupart des villes françaises connaissent une augmentation de leurs prix. Voici un tableau récapitulatif des 10 villes les plus chères de France en 2021. 

Immobilier neuf : Top 10 des villes françaises les plus chères en 2021
Rang Ville Prix moyen/m² immobilier neuf
1 Paris 13 425€/m²
2 Boulogne 12 229€/m²
3 Lyon 6677€/m²
4 Nice 6120€/m²
5 Aix-en-Provence 5939€/m²
6 Annecy 5859€/m²
7 Rennes 5413€/m²
8 Montreuil 5348€/m²
9 Villeurbanne 5259/m²
10 Montpellier 5192€/m²

Bien que la capitale enregistre une hausse de 5,3% en 2021, ce sont bien dans les villes de taille moyenne que les prix s’envolent le plus. Dans le top 3, on retrouve notamment : 

  • Évreux avec une augmentation de 19,8% 
  • Tourcoing où les prix flambent à + 19,4%
  • Saint-Quentin avec une augmentation de 19,3%

7 – Les avis des acheteurs et des vendeurs sur la hausse des prix

Une étude de SeLoger auprès des vendeurs et des acheteurs en immobilier révèle que plus de la moitié d’entre eux s’attendent à ce que les prix continuent leur ascension. C’est en effet 55% des acheteurs qui considèrent que les prix de l’immobilier ne vont pas arrêter d’augmenter dans les prochains mois. Les vendeurs sont quant à eux 51% à partager cet avis. 

A contrario, l’étude estime que 22% des vendeurs et 21% des acquéreurs pensent que les prix de l’immobilier vont baisser dans les mois à venir, notamment dans la pierre.

Enfin, les vendeurs qui s’attendent à une stabilisation globale des prix de l’immobilier représentent 28% des interrogés. 24% des acheteurs partagent également cet avis. 

D’autres articles peuvent vous intéresser : 

Tags:
Laisser un commentaire